Stéphane Pauwels au coeur d’une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo) - lameuse.be

73

Univers > Foot

Stéphane Pauwels au coeur d'une polémique sexiste après une réflexion sur les blondes: "Carine Galli est une super copine" (Vidéo)

Rédaction en ligne |

Publié le Samedi 25 Février 2017 à

Ce jeudi soir, dans l’émission « 100% Foot », sur W9, Stéphane Pauwels a fait une réflexion à sa collègue Carine Galli qui n’est pas passée inaperçu. Et voilà que le présentateur de la Ligue des Champions sur Club RTL est accusé de sexisme.

Tout est parti d’un débat autour de la saison de La Gantoise en Jupiler Pro League. Car si les hommes d’Hein Van Haezebrouck brillent en Europa League, ils ne sont que huitièmes en championnat. Stéphane Pauwels a donc tenté d’expliquer que les Buffalos ne réalisaient pas forcément une « mauvaise saison », vu que leur objectif était de se qualifier pour les Playoffs 1 et d’ensuite recommencer la lutte pour l’Europe et/ou le titre à (presque) zéro vu la division des points.

Quoi qu’il en soit, plus que son point de vue sur la saison des Gantois, c’est sa manière de s’exprimer à l’encontre de Carine Galli qui a provoqué pas mal de réactions. Après avoir expliqué à la charmante journaliste qu’elle « parlait de ce qu’elle ne savait pas », il n’a pas manqué de lui faire un petit tacle sur sa couleur de cheveux : « Je pense que votre cerveau de blonde ne comprend pas ».

Il n’en fallait pas plus pour choquer certaines âmes et provoquer de nombreuses réactions sur la toile. Plus tard dans la soirée, l’ancien chroniqueur de « La Tribune » a toutefois tenu à mettre les choses au point sur Twitter : « Pour ceux qui n’ont pas compris le 1er degré, Carine Galli, est une super copine et nous bossons depuis des années ensemble. c’est Une TOP ! », a-t-il posté.

Carine Galli, de son côté, n’a pas donné suite à cette réflexion. Et en ce qui concerne le classement de La Gantoise, elle reste sur sa position.

12/05/2013

La Ville recrute!

Un gradué/bachelier (h/f) en Gestion des Ressources Humaines
pour sa cellule "Gestion Ressources Humaines"



Objet de la mission :

  • participer à la conception et à la mise en oeuvre des opérations liées au recrutement et à la gestion des emplois et des compétences ;
  • élaborer ou faire évoluer les procédures, les supports de suivi et de gestion du personnel de la structure ;
  • analyser et gérer les besoins de la structure en formation et mobilité professionnelle ;
  • réaliser des outils RH tels que des études prévisionnelles sur les emploi et les ressources humaines, profils de postes, référentiels de formations, répertoire de métier et de compétences ;
  • collaborer à la gestion administrative du personnel ;
  • pouvoir générer la paie (sans soutien d'un Secrétariat social).


Votre profil

  • être titulaire d'un graduat ou baccalauréat en gestion des ressources humaines ou d'un titre équivalent ou supérieur en gestion des ressources humaines ;
  • avoir de bonnes connaissances en droit social (si possible dans le secteur des administrations locales) ;
  • maîtriser les outils informatiques liés à la fonction ;
  • posséder les capacités de communication, de concertation et d'organisation du travail individuel et en équipe ;
  • avoir un esprit d'analyse et de synthèse ;
  • être rigoureux.


Nous vous offrons :

  • une fonction diversifiée
  • un horaire flottant
  • une rémunération échelle B1
  • un contrat temps plein (37h30/semaine) à durée déterminée (APE) d'un an avec période d'essai de 3 mois pouvant déboucher sur un contrat à durée indéterminée.


Tout renseignement complémentaire peut être obtenu auprès du Service du Personnel/GRH (Mme Abrassart - 065 76 19 55).

Les candidatures écrites (CV + lettre de motivation), accompagnées d'une copie du diplôme, doivent être adressées au Collège communal, rue de Chièvres 17 à 7333 Saint-Ghislain (Tertre), et déposées à la Poste ou au Secrétariat communal pour le 29 mai 2013 au plus tard (le cachet de la Poste ou la date d'entrée au Secrétariat communal faisant foi).

Les commentaires sont fermés.