04/12/2013

Saint-Ghislain : le Logis condamné à reverser 2.152 euros de loyer pour insalubrité

482368608_B971530646Z.1_20131202202440_000_GRF1JL8QV.1-0.jpgLe tribunal de Première Instance de Mons vient de statuer sur une affaire concernant le Logis Saint-Ghislainois et l’une de ses locataires. Une affaire mêlant insalubrité de logement, loyers impayés et problème de contrat de bail. Suite au jugement, les deux parties étaient condamnées : le Logis à payer 1/3 de loyer à la locataire pour l’insalubrité du logement et cette dernière à rembourser les impayés de loyer…

Plus d'infos? www.sudinfo.be!

28/10/2013

Saint-Ghislain : sans eau chaude depuis un an, un des locataires sociaux va en justice

691367313_B971292444Z.1_20131026180914_000_GU91E3JS9.1-0.jpgDepuis plus d’un an, les locataires du Logis Saint-Ghislainois de la tour 4 située à la cité des Aubépines subissent des problèmes journaliers d’approvisionnement en eau chaude dans leur appartement. Une situation qui ne peut plus durer pour les habitants. L’un des locataires a ainsi décidé d’introduire une procédure en justice de paix.

Plus d'infos? www.sudinfo.be!

23/02/2013

Tertre : deux ans après le décès de Lohan, mort subitement à l'âge de deux mois, ses parents vont enfin pouvoir se recueillir devant une stèle

1857739461_B97179197Z.1_20130221185514_000_G37I2BL3.1-0.jpgLe 2 juillet 2011 restera une date gravée dans la mémoire de Stéphanie et Geoffrey, un couple domicilié dans la commune de Tertre. Ce jour-là, leur petit garçon prénommé Lohan meurt subitement, deux mois après sa naissance. N’ayant plus d’argent, ils n’arrivent pas à débourser toute la somme convenue avec les funérailles et doivent gérer des frais de justice liés à l’intervention d’un huissier. Aujourd’hui, si le couple peut se recueillir dignement, c’est avant tout grâce à un énorme élan de solidarité.

Plus d'infos? www.sudinfo.be!

22/02/2013

Saint-Ghislain : elle squatte une maison sociale. Le juge l'autorise à rester

831714127_B97176769Z.1_20130221090716_000_GA1I0IDO.1-0.jpgCela fait maintenant près de 8 mois que Jessica s’est installée dans une maison sociale de Tertre sans autorisation. Elle s’est retrouvée sans domicile. Elle ne voulait pas rester à la rue avec ses trois enfants. Le Logis Saint-Ghislainois a entamé une action en justice. Le juge de paix vient d’autoriser la jeune femme à rester jusqu’à ce qu’un logement puisse lui être proposé.

Plus d'infos? www.sudInfo.be!